Le permis B, l’indépendance dès 18 ans…

La formation dispensée, dans le cadre du permis B, au sein de notre établissement est effectué dans le cadre du REMC (Référentiel pour l’Education à une Mobilité Citoyenne) mis en place par les pouvoirs publics par arrêté du 13 mai 2013.

Les Pré-requis pour pouvoir vous inscrire à la formation du permis de conduire

  • Vous devez avoir au moins 17 ans
  • Dans le cas de certains handicaps, vous devez avoir passé le contrôle médicalpréalable auprès d’un médecin de ville agréé par le préfet du département de votre lieu de résidence

Le REMC s’articule autour de 4 grandes parties :

  • L’USAGER :« Assumer personnellement ses responsabilités citoyennes, juridiques et sociales. »
  • LE DÉPLACEMENT :« Utiliser un véhicule à moteur de façon autonome, rationnellement et en sécurité. »
  • DEVENIR UN CONDUCTEUR COMPÉTENT :« Prendre en compte les facteurs entraînant une dégradation du système homme-véhicule- environnement, prendre les décisions qui permettent d’y faire face, mettre en œuvre les mesures préventives. »
  • LA GESTION DE L’ENVIRONNEMENT :« Préparer ses trajets et conduire le véhicule de façon autonome dans les situations de circulation simples ou complexes. »

PROGRAMME DE FORMATION DÉFINI PAR QUATRE COMPÉTENCES

COMPÉTENCE N° 1 : MAITRISER le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul.

  • Connaître les principaux organes et commandes du véhicule, effectuer des vérifications intérieures et extérieures.
  • Entrer, s’installer au poste de conduite et en sortir.
  • Tenir, tourner le volant et maintenir la trajectoire.
  • Démarrer et s’arrêter.
  • Doser l’accélération e le freinage à diverses allures.
  • Utiliser la boîte de vitesses.
  • Diriger la voiture en avant en ligne droite et en courbe en adoptant allure et trajectoire.
  • Regarder autour de soi et avertir.
  • Effectuer une marche arrière et un demi-tour en sécurité.

COMPÉTENCE N° 2 : APPRÉHENDER la route et circuler dans des conditions normales.

  • Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte.
  • Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de circulation.
  • Adapter l’allure aux situations.
  • Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité.
  • Tourner à droite et à gauche en agglomération.
  • Franchir les ronds-points et les carrefours à sens giratoire.
  • S’arrêter et stationner en épi, en bataille et en créneau.

COMPÉTENCE N° 3 : CIRCULER dans des conditions difficiles et partager la route avec les usagers.

  • Évaluer et maintenir les distances de sécurité.
  • Croiser, dépasser, être dépassé.
  • Passer des virages et conduire en déclivité.
  • Connaître les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard avec respect et courtoisie.
  • S’insérer, circuler et sortir d’une voie rapide.
  • Conduire dans une file de véhicules et dans une circulation dense.
  • Conduire quand l’adhérence et la visibilité sont réduites.

COMPÉTENCE N° 4 : PRATIQUER une conduite autonome, sûre et économique.

  • Suivre un itinéraire de manière autonome.
  • Préparer et effectuer un voyage longue distance en autonomie.
  • Connaître les principaux facteurs de risque au volant et les recommandations à appliquer.
  • Connaître les comportements à adapter en cas d’accident : protéger, alerter, secourir.
  • Faire l’expérience des aides à la conduite du véhicule (régulateur, limiteur de vitesse, ABS, aides à la navigation…).
  • Avoir des notions sur l’entretien, le dépannage et les situations d’urgence.
  • Pratiquer l’éco-conduite.

Les conseils de vos enseignantes seront précieux pour acquérir rapidement de bonnes habitudes et des automatismes pendant votre formation. Ensuite, c’est par la pratique que vous obtiendrez l’expérience indispensable à tout bon conducteur.